LES NOUVELLES TECHNOLOGIES EN AGRICULTURE

« C’est en discutant avec ceux qui se plaignaient du vol de leur bétail que j’ai eu l’idée de développer un système d’anti-vol pour les animaux ».

Parole d’agripreneuse

Au niveau international, ils existent de nombreux exemples concrets qui décrivent différentes manières pour réengager les jeunes dans le secteur agricole, comme par exemple développer chez les jeunes certaines compétences pratiques et un savoir-faire pour s’installer avec leur propre projet et se lancer dans l’agriculture durable ou les services agricoles. Ces programmes nécessitent certes la mobilisation de fonds, de crédits ou encore la maîtrise des outils de communication comme les TIC pour moderniser les activités et les services. Un bon exemple à retenir en Tunisie, est celui du programme de formation des jeunes promoteurs de l’APIA qui appuie et assiste actuellement les jeunes promoteurs pour la création de micro entreprises agricoles et la mise en place
de leurs propres projets.

La Tunisie connectée

On compte 13 millions de téléphones mobiles en Tunisie, soit un taux de pénétration de 116%.

Plus de 4 millions de Tunisiens utilisent internet et la 4G se déploie rapidement. Plus de 600 sociétés se consacrent aux TIC employant 10 000 cadres.
Certains des 60 000 étudiants inscrits dans les filières TIC pourraient bien s’intéresser de près à l’agriculture

Une potentiel pour la Tunisie

Les besoins sont déjà identifiés en Tunisie : les TIC pourraient être utilisés pour trouver des solutions de veille et de productivité, des solutions de gestion et de rentabilité et des solutions de logistique et
de commerce.

Les TIC et l’agriculture

Les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) offrent une opportunité innovante de transformer profondément le secteur agricole tunisien .
Avec l’aide des TIC, les petits agriculteurs auront accès aux informations et services pour moderniser leur agriculture, augmenter leur rentabilité, améliorer leur production et motiver les jeunes pour le secteur agricole.

Un secteur en pleine expansion en Afrique. Pourquoi pas en Tunisie ?


Et si être agripreneur c’était innover ?


%d blogueurs aiment cette page :