Bonne pratique : certification de la durabilité

Fruits de la Tunisie (BY-ND-Sadira)
Fruits de la Tunisie (BY-ND-Sadira)

La certification constitue un outil qui facilite l’accès à des marchés rémunérateurs pour les producteurs mais elle offre essentiellement des garanties au niveau de la protection des consommateurs en négligeant trop souvent la durabilité des exploitations agricoles.

La certification se focalise aussi très souvent sur une approche segmentée et parcellaire du développement de l’agriculture durable en ne s’intéressant qu’à un ou deux de ses aspects comme la sécurité alimentaire/protection du consommateur final (GlobalGAP), les techniques de production (Bio Tunisia) ou la protection de l’environnement et les producteurs agricoles (SAN).

Les normes de certification sont très nombreuses et visent des objectifs variés. Ci-après est présentée une sélection non exhaustive.

GlobalGAP (Good Agriculture Practices) – Bonnes pratiques agricoles mondiales

En 2007, a succédé à EurepGAP qui avait été créé en 1997 (en réponse à la crise de la « vache folle ») à l’initiative de chaînes européennes de supermarchés afin de répondre aux souhaits et aux exigences des consommateurs en ce qui concerne une plus grande sécurité alimentaire des produits agricoles et horticoles. GlobalGAP est un ensemble de documents normatifs de traçabilité et de sécurité alimentaire basés sur les bonnes pratiques agricoles.

L’application des normes GlobalGAP au niveau des exploitations agricoles garantit que les produits alimentaires sont produits en minimisant les impacts des activités agricoles sur l’environnement, en diminuant l’utilisation des intrants artificiels et en garantissant une approche responsable de la santé et de la sécurité des travailleurs, ainsi que du bien-être des animaux. Malgré sa place de leader au niveau du marché européen, GlobalGAP reste inconnu du grand public car la pose de son logo n’est autorisée que sur les documents commerciaux et sur les palettes de transport.

Pour répondre aux normes GlobalGAP, les producteurs doivent permettre le contrôle de leurs méthodes de production par une instance de contrôle indépendante une fois par an. Cette certification constitue un sésame indispensable pour être référencé comme fournisseurs auprès des chaînes de distribution membre de GlobalGAP. La certification comporte plus de 200 exigences sur la traçabilité, le choix des parcelles, la qualité des semences et plants, les méthodes de fertilisation, d’irrigation, de protection des cultures, de contrôle des pesticides, des règles d’hygiène et de sécurité à la récolte et lors du conditionnement. En Tunisie, on dénombre plusieurs sociétés habilitées à décerner la certification GlobalGAP, par exemple, en 2012, 226 producteurs de fruits et légumes tunisiens étaient certifiés GlobalGAP. GlobalGAP cible un développement durable, basé notamment sur le pilier environnemental.

SAN (Sustainable Agriculture Network) – Réseau d’Agriculture Durable

Créé 1992, le Réseau d‘Agriculture Durable (SAN) est une coalition d’associations indépendantes de protection de l’environnement dont le but est de promouvoir le développement durable, basé sur les piliers social et environnemental, de la production agricole grâce à la mise en place de normes. A travers la création de normes sociales et environnementales, le SAN, associé au réseau Rainforest Alliance, vise la promotion des systèmes agricoles productifs dans le respect de la protection de la biodiversité et du développement communautaire. Les normes SAN s’articulent autour des dix principes suivants : système de gestion sociale et environnementale, conservation des écosystèmes, protection de la vie sauvage, préservation de l’eau, traitement juste et bonnes conditions de travail pour les travailleurs, médecine du travail et conditions de sécurité, relations communautaires, gestion raisonnée des cultures, gestion et conservation des sols et gestion intégrée des déchets.

La conformité aux critères est évaluée par des audits menés par des organismes de certification agréés qui mesurent au moins une fois par an le degré de conformité des exploitations aux pratiques environnementales et sociales stipulées dans les critères. Jusqu’à présent, la certification SAN a essentiellement concerné les exploitations agricoles cultivant des produits tropicaux pour l’exportation comme café, cacao, banane, thé et ananas qui peuvent ensuite appliquer le logo « Rainforest Alliance Certified » bien connu. Aucune exploitation agricole tunisienne n’est cependant certifiée SAN.

Certification en Groupe

La certification en groupe est une approche qui permet de faciliter l’accès des petits exploitants aux certifications (comme certificat bio ou GlobalGAP) et donc aux nouveaux marchées et les bénéfices associés. Pour GlobalGAP, par exemple, il existe deux options principales de certification : l’option 1 – producteur indépendant, et l’option 2 – un groupement de producteurs demande la certification en groupe.

Le groupement, en tant qu’entité juridique sera le détenteur du certificat. Le groupement doit se charger de la mise en œuvre d’un système qualité et se conformer à ses règles. Tous les producteurs, à travers leurs exploitations agricoles, stations de conditionnement ainsi que le système qualité du groupement sont contrôlés annuellement en interne par le groupement. L’organisme de contrôle et de certification GlobalGAP réalise chaque année sur un échantillon des producteurs, des opérations de contrôle sur le système qualité du groupement Le certificat d’une validité d’un an est émis au nom du groupement de producteurs.

Exemples de certification en Tunisie

Labels internationaux

Plusieurs organismes de certification sont actifs en Tunisie et ils délivrent de nombreuses certifications relatives à des référentiels tels que GlobalGAP, International Featured Standard (IFC), British Retail Consortium (BRC) etc. Ces certifications permettent d’accéder aux marchés européens et sont adoptées par un nombre croissant d’entreprises tunisiennes exportatrices. Sans ces certifications, le marché de la grande distribution européenne deviendrait inaccessible et un grand nombre de produits agricoles tunisiens ne pourrait plus être exporté vers ce grand marché géographiquement très proche.

Label tunisien « Bio Tunisia » :

Depuis quelques années, la Tunisie a instauré son propre label pour aider le consommateur à reconnaitre facilement un produit bio tunisien à l’étranger ou en Tunisie. Ce label s’applique aux produits agricoles d’origine animale ou d’origine végétale mais aussi aux produits agricoles ou agro-alimentaires transformés et à tout autres produits à base de matières premières biologiques. Le label « Bio Tunisia » est attribué à tout produit qui répond aux normes de production et n’ayant utilisé aucun intrants chimiques ou produits de synthèse ou issus d’organismes génétiquement modifiés (OGM).

Bio Tunisie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s